Accueil

Bienvenue à Kermaria-Sulard,

Commune jumelée à Muhlbach sur Munster

( Haut-Rhin -Alsace)
La commune de KERMARIA-SULARD se situe au nord-ouest des Côtes d’Armor, à 10km du centre-ville de LANNION.
Elle est limitée par les communes de

  • TRELEVERN au Nord,
  • CAMLEZ et COATREVEN à l’Est,
  • ROSPEZ et TREZENY au Sud
  • LOUANNEC à l’Ouest.
    La commune a décroché le label « village étoilé ». Elle a été conseillée par le service Energie de LTC après un bilan énergétique et porté les efforts sur la réduction du temps d’éclairage public, les économies d’énergie en installant des lampes leds sur les mâts d’éclairage public et postulé au « concours ». La commune a ainsi obtenu deux étoiles dans le classementt530800201-960

    Les Nouvelles de Kermaria-Sulard 

    Un nouveau look au blason

    Le Maire présente la maquette du Blason avec sa devise
    À l’initiative du maire, Dominique Boitel, appuyé par son conseil municipal, la décision de donner un nouveau look au blason de Kermaria-Sulard a été prise.  L’idée était de donner une image forte de la commune en s’appuyant sur une identification historique significative. La réflexion du blason s’est portée sur celui de la famille de Kerimel, ancienne et illustre lignée originaire de la Commune.

    Le Programme des animations du pôle jeunes  pour les 11  –  17 ans  du 26/04 au 05/05

    le lien vers le site du pôle jeunes ici

    Le Comité d’Animation : Nouveau Bureau

  • La première assemblée générale du comité d’animation, qui s’était  tenue le  14 janvier, n’ayant pas permis de former un bureau à la suite de la démission de  Gurvan Le Muzic. Une seconde réunion a été convoquée vendredi. Après avoir rappelé, en présence de Dominique Boitel, maire, les statuts de l’association, qui précisent que pour faire partie du bureau, il faut demeurer sur la commune et être présent à la réunion, Gurvan Le Muzic a fait appel à candidature pour la présidence. Colette Trambouze, seule candidate, a été élue, à l’unanimité, comme d’ailleurs l’ensemble des membres du bureau.

    La composition du bureau : Présidente : Colette Trambouze ; vice-présidente : Angélique Le Quellec ; trésorière : Mireille Maronne ; trésorier adjoint : Gaspard Baulig ; secrétaire : Philippe Gravier ; secrétaire adjoint : Daniel Trambouze. Membres : Jeannette Roger, Marcel Huon, Éric Antoine, Michel Parthenay, Gaby Parthenay et Hervé Salaün. Toutes les personnes désirant donner un coup de main pour l’organisation du pardon seront les bienvenues. Le comité va en effet, dans un premier temps, s’employer à préparer les festivités du pardon et la présidente invite la nouvelle équipe à se réunir, le samedi 17 mars  à 10 h.

    L’école de boules bretonnes de l’Union bouliste des deux clochers reprend les entraînements le vendredi, de 18 h à 19 h, pour les jeunes âgés de 6 à 13 ans, dans les allées du boulodrome couvert.

    Les deux entraîneurs, Stéphane Trébouta et Guillaume Sauvage, qui viennent d’être élus co-présidents de l’UBDC, accueillent actuellement une vingtaine de jeunes « et il est encore possible de s’inscrire », indiquent-ils.

    Les jeunes boulistes, qui vont recevoir un pull aux couleurs du club, vont participer à une quinzaine de concours jeunes dès le mois de mai jusqu’au 15 août, sous forme de plusieurs parties, quatre par concours. Le 23 juin, un concours avec un jeune et un adulte aura lieu à Kermaria. Le concours sera suivi d’un repas dans la salle du temps libre.

    Le Pôle jeunes, animé par Mickaël Le Bivic, avait réuni, vendredi 02 MARS, une cinquantaine de jeunes pour un tournoi de futsal. L’idée était venue de deux étudiants du lycée Félix – Le Dantec, et Mattéo Le Houérou.


    Les 48 élèves des deux classes de (CP-CE1 et CE1-CE2) de l’école Les Sources se sont rendus, mardi 20 février, au Musée de l’école à Bothoa

    Les 48 élèves des deux classes de (CP-CE1 et CE1-CE2) de l’école Les Sources se sont rendus, mardi, au Musée de l’école à Bothoa. Une sortie entièrement financée par l’amicale laïque. Après une petite marche, le matin, sur « le chemin de l’école » (un chemin de campagne, bien boueux, qu’empruntaient autrefois les écoliers pour se rendre à l’école), les enfants ont été reçus par un maître, qui a parfaitement joué son rôle « autoritaire, sévère, mais juste » et qui leur a fait découvrir l’écriture à la plume, la leçon de morale, la distribution des bons points, les punitions de l’époque… Et, l’après-midi, atelier « Les jouets buissonniers », avec confection de couteaux en bois, de toupies, d’instruments de musique… et au final, la visite de la maison de la maîtresse qui exerçait dans les années 1930. Un musée éphémère en préparation.Une sortie qui a enchanté les enfants, qui ont apprécié la chance qu’ils avaient de côtoyer l’école de nos jours. Dans ce projet, les enfants ont aussi enquêté dans leur famille, auprès des grands-parents ou arrière-grands-parents qui peuvent témoigner sur le thème de « L’école d’autrefois ». Un musée éphémère est en préparation à l’école avec une exposition de livres, de cahiers, d’objets divers ayant servi aux écoliers des années 1950.